Les Mées - Chapelle Saint-Pierre

Chapelle Saint-Pierre
st pierre
Cette chapelle en ruine se trouve à 2000 mètres au sud des Mées au bord de l’ancien chemin menant à Oraison ainsi qu’elle est signalée sur la carte de Cassini. C’est cette route qui est mentionnée en 1229 par R. Bérenger V. Cassini et aujourd’hui les cartes modernes sont les seules indications de cette chapelle qui n’est citée dans aucun document, même pas lors des visites pastorales du XIXe siècle. Il subsiste aujourd’hui le mur plat du chœur et les deux murs latéraux, offrant une surface de 6 x 4 m. L’édifice est orienté vers le nord à 20 ° Appareil de galets et mortier. Epaisseur des murs, entre 1,20 à 1 m. Etait couverte d’une voûte dont on reconnaît le départ sur les deux murs latéraux. Quatre contreforts, deux de chaque côté, les soutenaient à l’extérieur. La façade a complètement disparu. Il ne traîne, en surface et aux abords, aucun mobilier antique. Il est difficile de qualifier cette chapelle de « romane ». Il s’agit sans doute d’une chapelle de protection sur un chemin emprunté par les voyageurs. J.J. Esmieu  la date au cours du XVIIe siècle.

Chapelle Saint-Pierre à Bel-Air

ign   cassini

Cette chapelle est seulement signalée par la carte de Cassini sous le nom de St Pierre accompagnée d’un petit hameau. On retrouve son emplacement aujourd’hui, bien que l’édifice soit détruit. La carte IGN place un quartier Bel-Air en ruine à l’est de la D 4 menant à Malijai, presque en face de l’église Notre-Dame de Champlan. Saint-Pierre subsiste avec le nom d’un ravin qui côtoie le site à l’est, le ravin de san Peyre, ainsi qu’un quartier du même nom. Il s’agit sans doute d’une chapelle succursale élevée pour desservir un hameau et quelques fermes isolées loin du chef-lieu.

Les Mées

Saint-Auban

Malijai

Volonne

Peyruis

L'Escale

Dabisse

Montfort

Lurs

Sourribes