Les Mées - Oratoires

NOS ORATOIRES

        Oratoire de l'Annonciade
        Oratoire de la Mère de Dieu
        Oratoire Saint-Antoine
        Oratoire Saint-Joseph
        Oratoire des Petits Camps
        Oratoire des Pourcelles
        Oratoire angle rue Dans-Ville et rue Saint-Roch
        Oratoire rue du Rocher
        Oratoire rue Font-Neuve (1)
        Oratoire rue Font-Neuve (2)
    Oratoire rue Font-Neuve

Les Oratoires sont nombreux en Haute-Provence. Il n'est qu à parcourir le département pour les retrouver bordant les chemins et les routes. Leurs allures varient suivant les lieux, car les matériaux que l'on trouve à proximité sont différents.

Ces oratoires, nés du besoin de sacraliser l'espace où l'homme vit, ont été édifiés par la ferveur d'un peuple qui demandait à Dieu de protéger ses familles, ses récoltes, ses maisons et son pays. Dans la paroisse, il y a l'église, mère pourrait-on dire, où se retrouve autour de son desservant, toute la communauté des fidèles, puis il y a les chapelles qui regroupent à certaines occasions les habitants d'un même quartier, et il y a les oratoires et les calvaires qui divinisent plus particulièrement un lieu et même parfois simplement une maison. Ainsi, l'espace entier est confié à Dieu, il n'y a aucun endroit qui ne reçoive les éclaboussures des bénédictions données lors des cérémonies.

Dans cette société exclusivement rurale, la religion est omniprésente, elle ponctue le temps et l'espace. En construisant un oratoire (ou un calvaire) on espère fixer une petite parcelle du divin dans son terroir. Ces saints, à qui on les dédie, sont les gardiens bienveillants des hommes et des récoltes. Ils protègent du diable et de toutes les catastrophes. Vers ces oratoires on marche en procession les jours de fête du saint qui l'habite, où lors des processions des Rogations ( ce sont les processions faites pendant les trois jours qui précèdent l'Ascension pour demander la bénédiction des champs et des récoltes).

Dans la commune des Mées, nous pouvons voir aujourd'hui dix oratoires. Quatre d'entre eux sont de simples niches murales situées dans la ville et doivent être à vocation plus personnelle, les six autres, de construction plus élaborée sont plutôt le fait de souhaits communautaires ou de dons faits à la communauté.

ORATOIRE DE L'ANNONCIADE.    Retour en haut de page

    Situé rue de l'Annonciade.

Une chapelle avait été construite dans ce quartier au début du XVIème siècle.

"En 1810, M. VILLEVIEILLE propriétaire de l'enclos fit ériger sur le mur à gauche de la porte d'entrée un modeste oratoire en souvenir de l'ancienne chapelle élevée en ce lieu. En 1870 M. ANDRE Paulin (maître d'hôtel) nouveau propriétaire du jardin, au cours de transformations a fait disparaître ce précédent oratoire, mais il fit construire celui que l'on voit aujourd'hui" (en 1906).

Cet oratoire se déplace avec les transformations urbaines de ce quartier, il se trouve actuellement sur le mur de clôture d'une maison particulière.

Il est en pierre taillée et abrite une statue de la Vierge.

ORATOIRE DE LA MÈRE DE DIEU.    Retour en haut de page


Situé rue de la Liberté.

Il y avait là, dans ce quartier, qui portait le nom de Mère de Dieu, un oratoire très ancien qui vers le milieu du XIXème siècle était en partie ruiné.

M. Joseph BRUN, propriétaire du mur a fait construire l'oratoire actuel en 1855, jour du premier anniversaire de la définition du dogme de l'Immaculée Conception (8 décembre 1854) par le Pape Pie IX.

Il se trouve inclus dans le mur de soutènement qui borde la rue. C'était là, la route d'entrée dans le village jusque vers 1960 où l'on a aménagé la route arrivant au rond-point. Il devait être surmonté d'une croix ou autre élément, il en subsiste la base.

Il est en maçonnerie finement enduite et patinée qui lui donne presque l'aspect de la pierre de taille. Il abrite une statue de la Vierge.
    Oratoire de la Mère de Dieu

ORATOIRE SAINT-ANTOINE.    Retour en haut de page

Oratoire Saint-Antoine     Situé à droite de la route départementale 101 allant des Mées à Puimichel, à l'endroit où cette route débouche sur le plateau.

En ce lieu, en 1069, existait une chapelle sous le vocable de Saint-Antoine, qui est donnée à l'Abbaye de Saint-Victor de Marseille. Cette chapelle demeurait encore en 1506 puis délaissée, elle est tombée en ruine. Un oratoire avait été élevé à proximité ou à l'emplacement de cette primitive église, certainement au début du XIXème siècle, pour perpétuer la mémoire de cette chapelle. Mais lui aussi avec le temps, se dégradait.

En 1895 M. REYNAUD curé des Mées l'a fait réparer, consolider et l'a dédié à Saint-Antoine de Padoue (alors qu'avant il était dédié à Saint-Antoine ermite). Depuis le temps et les intempéries l'ont encore malmené. Le 14 juin 1962 (date inscrite sur le socle) il est reconstruit solidement, avec des pierres provenant certainement de l'ancien oratoire et avec des pierres de taille venant de Mallefougasse.

Il abrite une statue de Saint-Antoine de Padoue.

ORATOIRE SAINT-JOSEPH    Retour en haut de page

Situé à gauche de la Route Départementale 4 allant des Mées à Dabisse au niveau de l'embranchement du parc d'activité.

Il est possible qu'il ait succédé à un plus ancien, mais sans certitude car le vallon qui débouchait tout à coté, porte le nom de vallon de Saint-Joseph depuis au moins le XVIIIème siècle. L'oratoire que nous voyons aujourd'hui, a été bâti en 1865 au frais de M. l'abbé GAYDE. La première statue de Saint-Joseph avait été donnée par Mme VILLEVIEILLE propriétaire du terrain.

En 1898 cette statue se trouvant brisée, elle avait été remplacée par une autre, offerte par Mlle Eugénie SATIER. Depuis plusieurs autres statues de Saint-Joseph ont occupé cet oratoire, toutefois il est resté de longs mois vide à plusieurs reprises.

Actuellement il abrite une petite statue en plâtre peint de Saint-Joseph et de l'enfant Jésus. Cet oratoire est en maçonnerie et briques de terre cuite.

Vers 1980, il a été déplacé en bloc, de quelques mètres pour permettre l'élargissement de la route. A cette occasion il a été restauré, renforcé, recrépi.
    Oratoire Saint-Joseph

ORATOIRE DES PETITS CAMPS.    Retour en haut de page

Oratoire des Petits Camps     Situé derrière le cimetière du Plan à gauche du chemin qui conduit aux Pourcelles.

C'est un oratoire assez massif, en maçonnerie.

Nous ne savons rien ni de son origine ni de sa consécration.

Il a abrité quelquefois des petites statues de la Sainte-Vierge, mise là par quelque pieuse personne, mais il se trouve le plus souvent sans occupant.

En ce moment sa niche abrite une petite statue de la Vierge en métal.

ORATOIRE DES POURCELLES    Retour en haut de page

Situé à droite du chemin qui conduit à Busque.

Il est en pierre de taille.

Nous ne savons pas non plus à qui il est dédié, et quel est son âge. Pour lui aussi la niche était souvent vide.

Il y a quelques années, elle a reçu une représentation peinte de Sainte-Rosalie, patronne du village des Pourcelles ou de la Vierge.
    Oratoire des Pourcelles

ORATOIRE A L'ANGLE DE LA RUE DANS-VILLE ET DE LA RUE SAINT-ROCH.    Retour en haut de page

Oratoire angle rue Dans-Ville et rue Saint-Roch     C'est en fait une niche d'angle, située en hauteur face à la porte Saint-Christol.

Il est dédié à la Sainte-Vierge et parait dater du XVIIème siècle.

Il y a quelques décennies, on pouvait lire sur le socle les premiers chiffres d'une date : 16... masquée aujourd'hui par le crépi de la façade. Il conserve une statue de la Vierge.

Un solide et dense grillage le protège, mais le défigure quelque peu.

ORATOIRE RUE DU ROCHER.    Retour en haut de page

Dans le bloc de poudingue qui borde la rue du Rocher, une niche a été grossièrement aménagée.

Une statue de la Sainte-Vierge est placée dans la cavité.
    Oratoire rue du Rocher

ORATOIRE RUE FONT-NEUVE.    Retour en haut de page

Oratoire rue Font-Neuve     

Situé dans le fronton du portail monumental de la maison de CROSE.

Cet oratoire a été aménagé en 1883, une statue de Notre-Dame de Lourdes, achetée par les habitants du quartier y a été installée.        

Il y a toujours dans la niche grillagée une statue de la vierge. Est-ce celle d'origine?

ORATOIRE RUE FONT-NEUVE.    Retour en haut de page

Oratoire rue Font-Neuve     Situé dans la façade, au-dessus de la porte d'entrée, de la maison portant le n° 31.

Une petite niche a été aménagée, elle est fermée par une porte grillagée et abrite une petite statue de la Sainte-Vierge.

Nous ne connaissons pas la date de sa construction.

Les Mées

Saint-Auban

Malijai

Volonne

Peyruis

L'Escale

Dabisse

Montfort

Lurs

Sourribes